Blog Decidento

leads cachés sur le web invisible

Les leads B2B seraient-ils cachés dans le web invisible ?

Ou comment exploiter le web invisible pour sa veille stratégique & commerciale

Ce n’est pas un secret : disposer d’informations aide au développement commercial : veille, contacts, data, enrichissement…

Le regroupement, l’analyse ou juste la connaissance d’une information pertinente permet d’enclencher des actions pour booster votre business. L’information représente un enjeu économique et stratégique crucial. En effet une donnée pertinente permet de détecter des opportunités d’affaires, des menaces et des leads et donc du business.

La plupart du temps ces infos, indisponibles dans les ressources internes ou autre CRM, sont cherchées dans la masse du Big Data. Mais scroller Google, les réseaux sociaux, la presse en ligne et autres sites web prend un temps considérable et ne donne pas forcément de résultats concluants.

Et ce pour deux bonnes raisons :

  1. le web/ big data est bien trop vaste, il est donc difficile de pouvoir tout surveiller.
  2. le web accessible ne représente que 15% des données totales existantes !

Généralement, lors d’une recherche web, on ne s’arrête qu’à la première page de liens proposés par notre moteur de recherche, alors qu’il y en a des centaines d’autres. Et si l’information pertinente était à la 25e page ? Et si l’information pertinente n’était en fait même pas référencée ?

Entre le volume à traiter et le manque d’accessibilité, le constat est limpide : vous passez à côté d’informations clés. Et pour cause, bon nombre d’informations se trouvent sur le web invisible.


WEB INVISIBLE QUESACO

Web profond, web opaque, web caché ou encore deep web, le web invisible est cette partie d’internet qui n’est pas ou mal indexée par les moteurs de recherche. Ce sont des informations qui ne remontent pas avec des requêtes simples sur les moteurs.  En effet, selon les estimations, les moteurs de recherche ne donnent accès qu’à 10% à 15% des données totales existantes sur le web.

deep data

A l’image d’un iceberg, les moteurs classiques ne ressortent donc qu’une certaine partie de tous les contenus existants. La partie des informations remontant en surface sont dites « informations blanches » : des données faciles d’accès pour tout le monde. En bref, le problème avec les éléments du deep web est leur accessibilité et leur visibilité.

Attention à ne pas confondre, le deep web n’est pas le darkweb ni le darknet.


CONTENUS DU DEEP WEB : DES ENJEUX STRATEGIQUES

Mais que trouvons nous dans le deep web ? Pourquoi l’exploiter ?

Vous l’avez compris, le deep web recèle de contenus, documents ou sites mal ou pas indexés par les moteurs traditionnels comme Yahoo, Google, Bing … Mais on y trouve aussi des sites nécessitant une authentification (identification avec un login et un mot de passe).

Base de données

Dedans, on retrouve par exemple des bases de données universitaires, des pages protégées, des pages concurrentes, des réseaux sociaux, webmail, sites payants, des sites spécialisés, dédiés à des activités, technicités, métiers …

Ainsi, les données du web invisible sont denses, souvent de meilleure qualité et plus pertinentes car elles sont issues d’experts, de professionnels, de spécialistes. Elles sont donc des ressources utiles pour se renseigner, réaliser sa veille technologique, sectorielle, concurrentielle et représentent donc un enjeu puissant.

Informations grises

Ces infos, dites « informations grises » (car plus difficile d’accès) permettent de se démarquer car pas tout le monde n’y a pas accès.

Ces informations, présentant un coté inédit sont un enjeu économique et stratégique conséquent en business. En effet, certaines de ces informations pourraient vous permettre d’identifier des signaux faibles, des signaux forts, des menaces ou même des tendances sur votre marché. Détecter une opportunité inédite ou disposer d’une bonne information peut booster votre stratégie ou votre prospection. Par exemple, une bonne info peut vous permettre d’effectuer un warm call en prospection et de contextualiser votre approche.

A lire aussi : « Prospection téléphonique : l’approche du warm call »


ACCEDER AUX INFOS DU WEB INVISIBLE

Alors, comment faire pour accéder à ces informations et détecter des opportunités ?

Il est possible de s’aventurer soi-même sur le deep web, mais il faut prendre des précautions. Je vous invite à consulter cet article qui explique comment s’y prendre. Cependant, je ne vous recommande pas de vous y rendre. Même si le deepweb recèle d’informations et de documents pertinents et stratégiques, il contient aussi beaucoup de déchets et de virus.

Le moyen le plus simple et efficace pour accéder et exploiter les infos du web invisible est de s’équiper d’une solution de veille ou d’intelligence commerciale. Il est en effet plus efficace de souscrire à un prestataire professionnel qui dispose d‘outils de veille automatisés.

Cependant, la plupart des outils de veille automatisés ne scrutent que le web visible. La particularité de Decidento est d’allier la technologie et l’humain pour détecter des informations présentes sur le web profond ou ne circulant pas du tout sur internet. Decidento surveille pour vous le web visible, le web invisible ainsi que les données hors ligne. Ainsi, vos commerciaux reçoivent tous les jours des informations inédites dont ne disposent pas vos concurrents. En effet, plus de 50 % des informations détectées par les équipes de veilleurs de Decidento font partie du web profond (ce chiffre atteint même 80% dans certaines régions françaises).


Le web visible contient déjà un volume important de données à traiter, et pourtant il ne représente que 15% du volume total de données du web. Le web invisible est donc un enjeu majeure pour développer votre compétitivité.

Malgré l’essor d’internet et de la dématérialisation, d’autres données stratégiques existent en dehors du web visible et invisible. Ces données sont exploitables pour votre business.

Il est ainsi difficile d’accéder à tout : vous passez à côté de beaucoup de données stratégiques.

En effet, les informations doivent être facilement identifiables et exploitables. Afin de ne rien manquer, et de n’avoir que les informations pertinentes, il faut intégrer des outils d’aide à la veille et à la détection de projets professionnels.

Et vous, comment détectez vous des informations pertinentes ?
Nous vous invitons à laisser un commentaire pour compléter cet article.

Leave comments

Your email is safe with us.