Blog Decidento
Astuces social selling

Vous souhaitez pratiquer le social selling mais ne savez pas par où commencer ?

Vous ne savez pas quels contenus publier ? A qui s’adresser ?

En effet, le social selling est plus compliqué que ce qu’il laisse paraître…

Nous vous donnons 6 conseils utiles pour vous mettre au social selling !


ASTUCE 1 : IDENTIFIEZ LES BONS RÉSEAUX

Identifier les bons réseaux sociaux

La première erreur lorsque l’on se lance dans le social selling, c’est de vouloir être présent sur le plus de réseaux sociaux possibles.

Cependant, il faut prendre en compte la pertinence de ceux-ci vis-à-vis de son activité ou de ses besoins. Tous les réseaux sociaux sont différents, ils ne sont pas consultés par les mêmes personnes, et les contenus varient d’une plateforme à l’autre.

Pour identifier les réseaux qui vous correspondent, vous devez vous posez les bonnes questions.

Questionnement

Vos attentes

D’abord, qui êtes-vous ? Êtes-vous plutôt orienté BtoB ou BtoC ? Êtes-vous une entreprise locale, nationale, ou internationale ? Depuis combien de temps existez-vous ?

Ensuite, qu’est-ce que vous cherchez ? De la visibilité sur en ligne et du trafic sur votre site ? De nouveaux clients ? Un support pour publier vos actualités ?

Réseau social professionnel

Si vous êtes une entreprise BtoB, que vous cherchez des informations sur les sociétés, ou contacter des professionnels, LinkedIn est le réseau social idéal. Vous pourrez accroître rapidement votre réseau, contacter facilement les profils qui vous intéressent, et même prospecter de nouveaux clients.

Ces questions sont importantes car elles sont à la source de votre stratégie social selling. En fonction de ces questions, vous adapterez vos contenus, le rythme de publication, la langue dans laquelle vous communiquerez, le type de messages que vous posterez, etc.

Réseaux sociaux à forte visibilité

Si vous cherchez de la visibilité ou que vous voulez simplement publier vos actualités, Twitter est le réseau social axé sur l’information et l’actualité qu’il vous faut. Pour toucher et engager les gens de manière plus personnelle, alors Facebook peut être intéressant.

Si vous cherchez de la visibilité pure, d’autres réseaux sociaux populaires peuvent être avantageux. C’est le cas par exemple d’Instagram, où vous pourrez poster des photos ou des petites vidéos, ou encore de YouTube.

Demande de temps

Tout dépend également de l’investissement que vous souhaitez accorder au social selling. Plus vous serez actifs sur les réseaux sociaux, plus cela vous demandera de temps. Analyser les différents profils, être actif, et créer du contenu pertinent sur chaque réseau, qu’il soit textuel, photo ou vidéo, prend du temps.

ASTUCE 2 : MAÎTRISEZ LES OUTILS

Connaitre les différents réseaux sociaux

Lorsque vous arrivez sur un réseau social, difficile d’en comprendre immédiatement tous les rouages. Il est essentiel que vous preniez le temps de bien cerner chacun des réseaux sur lequel vous souhaitez être actif.

Il faut étudier toutes les fonctions des différents réseaux, afin de maximiser son potentiel d’action. LinkedIn par exemple, permet de diffuser des messages, des photos, des vidéos, des articles, et même des PDF.

La taille et la forme des messages varient en fonction des plateformes.

Le contenu du message

Twitter par exemple, limite ses posts à 280 caractères. Si cela peut sembler beaucoup au premier abord, un lien vers un article ou vers la page d’un site peut rapidement réduire le nombre de caractères qu’il vous restera pour écrire votre message. Au niveau de la forme des messages, regardez comment ceux des autres comptes sont structurés. Écrivent-ils beaucoup ? Mettent-ils des émoticônes dans leurs messages ? Redirigent-ils vers des landing pages (pages de destination stratégiques) ?

Rédaction

Utiliser les bon mots-clés

Vous devez aussi prêter attention aux personnes et aux mots-clés que vous utilisez. D’un réseau social à l’autre, il se peut que l’entreprise ou la personne que vous voulez notifier n’utilise pas le même identifiant. Il se peut aussi que l’écriture d’un hashtag (les mots-clés précédés d’un #) diffère d’un réseau à l’autre.

Prendre en contre les contraintes des réseaux sociaux

Faites également attention aux contraintes imposées par les algorithmes de certaines plateformes. Par exemple, même si cela n’est pas très connu, il faut savoir que sur LinkedIn, insérer un lien vers un site externe est mauvais pour l’algorithme. La plateforme essaye de conserver un trafic interne, en minimisant les redirections vers des sites externes, ou en désactivant le fait de pouvoir copier le lien d’un post pour le publier ailleurs que sur LinkedIn.

ASTUCE 3 : OPTIMISEZ VOS PROFILS

La première clé du succès sur les réseaux sociaux, c’est d’avoir un profil attractif.

Avoir un profil attrayant

En BtoB, 82% des acheteurs regardent le profil LinkedIn de leur fournisseur avant de leur répondre. Il ne faut pas espérer convertir un prospect en client si ses attentes ne sont pas comprises.

Pour avoir un profil complet, vous devez d’abord ajouter une image de profil et une bannière. Ces images doivent être travaillées, aux couleurs de votre entreprise par exemple, et surtout bien cadrées. Un profil sans image de profil, ou avec une bannière mal cadrée ne fait pas très professionnel.

Informer les internautes

Les informations complémentaires que vous renseignez dans votre description (aussi appelée biographie sur certaines plateformes) sont essentielles. Elles vont permettre aux internautes qui visitent votre profil de bien vous identifier.

Plusieurs réseaux sociaux vous proposent d’épingler un post en haut de votre profil pour augmenter sa visibilité. C’est l’endroit idéal pour afficher un message vous présentant plus en détail, ou mettre en avant votre dernier contenu publié.

Prospecter avec LinkedIn

Lorsque vous pratiquez le social selling pour prospecter, il est indispensable d’avoir un bon profil. Sur LinkedIn notamment, mettez une photo professionnelle, la bannière de votre entreprise, remplissez bien votre poste actuel et vos emplois précédents, mettez en avant vos compétences, et demandez des recommandations pour valoriser votre expertise.

ASTUCE 4 : CRÉEZ DU CONTENU ATTRACTIF

La première clé du succès sur les réseaux sociaux, c’est d’avoir un profil attractif.

Poster du Contenu

Les posts que vous publiez peuvent être :

  • Des contenus uniques
  • Des supports à des contenus extérieurs

Les contenus uniques sont des posts travaillés spécialement pour les réseaux sociaux. Par exemple, les statistiques et anecdotes que publie Decidento sur ses différents réseaux sont des contenus uniques.

A l’inverse, les contenus supports s’appuient sur des contenus déjà existant. Les posts sur les réseaux sociaux ne servent qu’à les promouvoir. C’est le cas par exemple pour les messages que vous postez lorsque vous publiez un nouvel article sur votre blog, pour en faire la promotion.

Interagir sur les réseaux sociaux

Lorsque vous publiez sur les réseaux sociaux, que ce soient des contenus uniques ou des supports, il faut toujours penser à l’interaction. Vous pouvez par exemple demander l’avis des internautes sur une actualité que vous publiez, cela incitera les gens à commenter et par conséquent à partager automatiquement votre post. Sur LinkedIn, il est commun de voir des sondages sous forme d’images, auxquels les utilisateurs peuvent répondre par émoticônes.

Réseaux sociaux

En bref, vos posts doivent être attractifs et engageant pour maximiser les partages et le référencement de votre profil.

ASTUCE 5 : NE RESTEZ PAS PASSIF

L’une des grandes erreurs commises par les entreprises sur les réseaux sociaux est de rester passif.

Être Actif sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont des plateformes interactives. Vous ne pouvez pas vous contenter de simplement publier et réagir à vos contenus sans prêter attention à tous les autres profils et contenus qui vous entourent. Il faut aussi réagir à ceux des autres.

Réagir à des publications d’autres comptes, y compris de vos concurrents, augmentera votre visibilité. Des internautes pourront tomber sur votre profil alors qu’ils ne vous cherchaient pas au départ.

En social selling, suivre des comptes professionnels et aimer ou commenter leurs publications peut montrer votre intérêt, et attirer l’attention de vos cibles.

ASTUCE 6 : ANALYSEZ VOS PERFORMANCES

Pour évaluer vos performances et voir si vos messages ont un réel impact sur les réseaux, vous devez régulièrement consulter vos chiffres.

Avec Twitter

Sur Twitter par exemple, il vous suffit de cliquer sur l’icône des statistiques, à droite de chacun de vos tweets. Le premier chiffre que vous verrez sont les impressions, qui comptabilisent le nombre de personnes ayant vu votre tweet. En dessous, vous trouverez les engagements (clics, likes, profil consulté, partage…).

Statistiques

Avec LinkedIn

LinkedIn propose aussi son système de statistiques. Vous pouvez, comme sur Twitter, accéder aux chiffres par publication : impressions, partages, taux d’engagement, clics… Mais vous pouvez aussi profiter de statistiques globales sur les 30 derniers jours, qui vous permettront de suivre l’évolution du nombre de visiteurs uniques ayant visité votre profil, de nouveaux abonnés, et d’impressions des posts.

En fonction de ces statistiques, vous saurez quels sont les contenus qui plaisent et engagent le plus.

En bref...

Faire du social selling demande une très bonne maîtrise des réseaux sociaux.

Cela nécessite de connaître les codes de chacun des réseaux sur lesquels vous souhaitez être actif, de bien préparer son profil, de publier des contenus engageants, et d’interagir avec les autres membres du réseau.


6 Astuces pour faire du social selling